18 fév

23/24 MARS CONFÉRENCE GESTICULÉE-ATELIERS

Pour cette fin du mois de mars 2018, L’UPGC et l’APRA vous proposent la conférence gesticulée « L’animation, faut pas s’y fier ! » De et par Diane (durée 2h00)

La conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir sur un sujet, les histoires de vie du/de la conférencier/ère gesticulant/e par rapport à ce sujet, de l’humour, de l’autodérision et un atterrissage politique (ce que l’on peut faire pour agir sur le sujet).

Réservation fortement conseillée (90 places maximum) : LE LIEN

Vendredi 23 mars, 20h30 au théâtre de La Gerbe (19 rue Chaptal, Montpellier)

Buvette-restauration dès 19h30.

Prix libre et conscient.

Affiche Diane_facebook2Samedi 24 mars, à partir de 9h30 jusqu’à 12h30

 3 ateliers d’éducation populaire, vous sont proposés :

  • Réflexions sur le sens du métier
  • Intervention en espace public
  • Pratiques d’animation

Présentation de la conférence :

 « Insérée dans un vaste mouvement de marchandisation des activités de loisirs, de professionnalisation érigée sur des savoirs techniques et méthodologiques souvent transmis en formation, l’animation socioculturelle s’est progressivement inscrite dans un processus de conformisation, de mise au pas politique et pédagogique visant à s’adapter au monde dominant.

L’animation socioculturelle se trouve ainsi soumise à différents processus qui visent à l’uniformisation, la rationalisation et le contrôle sur les individus, contrôle qui a pour conséquences de revendiquer, en tant qu’animateur, un posture « neutre », sans savoir pour autant qu’ils légitiment le fait d’être là pour pacifier les quartiers, les villages, les rapports sociaux, etc.

Quelles sont les conséquences de cette professionnalisation et de la neutralité des animateurs ? Pour quoi et pour qui travaillons-nous ? Pour quel sens ?

Dans cette conférence gesticulée, Diane nous raconte comment, en tant qu’animatrice, elle croyait changer le monde. Et comment et pourquoi on l’a poussé à l’oublier.

Une petite réflexion incarnée sur d’où vient le métier d’animatrice, ce qu’il était et ce qu’il est devenu.

Alors, agitatrice ou pacificatrice?

 

Une pensée sur “23/24 MARS CONFÉRENCE GESTICULÉE-ATELIERS

Laisser un commentaire